Le Concours

A vos plumes !!!

Vous connaissez tous le principe. Ci-dessous je vous livre quelques lignes. A vous d’écrire la suite…

Vous pouvez le faire sous forme de nouvelle ou de roman. Écriture libre. Du délire, du sérieux, de l’extravagance, tout genre sera le bienvenu. Faites rire, pleurer ou réfléchir. (Pour information sur Najat, voyez le dernier gouvernement. Le jeu de mot était facile, mais comme l’intéressée ne peut plus mordre, inutile de vous acharner.)

Les gains? Mais le plaisir de vous faire lire en premier. Tous les textes seront présentés à la communauté de la Taverne. Le (les?) meilleur sera mis en vente en numérique sur le site sans aucun frais pour vous, sans aucun gain pour nous, pendant 1 an (jusqu’au prochain concours!)

Vous avez donc du temps pour peaufiner votre texte. Mais les premiers arrivés seront les premiers lus, critiqués et éventuellement pourront être retouchés par leurs auteurs.

Alors, que la (ou le ou les ?) meilleure gagne ce concours 2018!

Picke épique et les programmes

Tout commença un matin ensoleillé, alors que je consultai d’un œil endormi mes derniers mails, par un communiqué fulgurant de notre naja nationale. A croire qu’elle n’avait pas encore pris son « T » ! Telle le cobra cracheur éponyme , notre ministre adorée, s’auto- complimentait sur ses dernières trouvailles en matière d’enseignement.

Et mon esprit encore ensommeillé que rien ne pressait, prit le relais… J’étais redevenu, à soixante ans, professeur de sa grandeur , enseignant les mathématiques dans une zone délaissée – par tout le corps enseignant -, à forte concentration de chômeurs et délinquants à majorité immigrée, artistiquement affublée de noms regroupant la priorité, la culture, l’intégration , etc…

«  – Salut à toutes et tous. Si vous entendez mieux, restez debout, sinon vous pouvez vous asseoir. On va devoir passer un an ensemble. Vous êtes au courant que plus personne ne veut venir faire le prof avec vous. Et je suis sûr que vous vous dites, ‘ Combien de temps il va résister ce pauvre vieux Picke ? ‘

Sauf qu’il y a un sacré déséquilibre, non ? Vous êtes près de quarante, et je suis seul ! ça va pas la tête ? Non, on va faire deux équipes de vingt ! Et on va s’affronter toute l’année. Ce sera plus drôle.

En premier lieu , il faut deux chefs, un par équipe, parce que moi, je ne veux pas être chef d’équipe !

Une voix dans le fond de la classe qui était devenue silencieuse :

– Et vous, vous faites quoi là-dedans, M’sieur ?

– Moi, je serai comme vous, un élève ! Rien de plus ! Je vais faire les exos comme vous, on va travailler en groupe, réfléchir en groupe, en chier en groupe ( rires…). Ouais, parfois, on aura le droit de s’isoler un peu… Donc, il faut qu’on ait des caïds qui veuillent se présenter, après on fera des élections. »

En à peine deux minutes, la classe avait changé de physionomie.

Vous l’avez compris. C’est à vous de continuer. N’oubliez pas: de la folie oui, de la drôlerie oui, du sérieux pourquoi pas, mais toujours dans le respect de chacun. Résultat en fin d’année 2018.