Au hasard des mots

C’était dans ses habitudes, bien particulières l’avouait-elle même volontiers, de se jucher, reine de tous les pays, sur la plus haute tour de la Grande Capitale ; que le vent y soit taquin et la pluie jalouse, la bise mordante ou le ciel en colère, elle n’hésitait pas à tendre son visage de deçà les horizons afin de discerner, du mieux qu’elle le pouvait, les différentes teintes qu’offraient les terres alliées, morceaux de tissus titanesques perdus par quelques géantes esseulées. Ce soir-là ils gondolaient étrangement sous la brume de chaleur qui s’était invitée pendant la journée, un printemps… Habituellement le temps n’était pas si violent, plutôt indolent en cette période. Cela ferait sûrement baisser encore les prix, ils étaient déjà en pleine déflation, les légumes et les fruits souffraient de cette moiteur et il était très difficile de tous les conserver. La jeune fille jeta un coup d’œil, par succession d’idée, à son traité de médecine posé à côté d’elle, traitant une foultitude de sujets, tous plus intéressants les uns que les autres. Actuellement elle lisait (et apprenait) la partie sur le corps humain. Qu’il était complexe ! Elle se demandait toujours pourquoi il ne se désarticulait pas et s’effondrait tel un pantin sans maître. D’une main distraite elle feuilleta le livre épais, caressant son dos recouvert de velours rouge sombre ; ses yeux captèrent, par ci par là des mots encore inconnus qui semblaient doués d’une vie propre: fascias, fémur, métacarpe…

Elle referma l’univers et s’étira, clouant d’un bref instant la stupeur des étoiles de ses yeux vert de mer, son regard se tournant à nouveau vers l’horizon. Il était aussi coloré que… qu’un arc-en-ciel ? Peut-être mais l’harmonie qui s’en dégageait lui faisait surtout penser à un xylophone, étrange instrument gai et enfantin dont le corps ne laissait en rien présager la sonorité. Alors qu’elle partait en des chemins poétiques, son ventre la rappela à l’ordre: un gargouillement peu délicat la fit se lever d’un bond. Au diable les révisions et autres monologues de l’esprit, elle irait d’abord grailler. Se sustenter est plus correct, la tança son cerveau, tais-toi, lui répondit-elle, il y a de la tartiflette aujourd’hui et cela vaut tous les écarts !

Écrit suite à un concours de mots.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
10000